delphine
COACH SOPHROLOGUE
 
Disponible aujourd'hui de 10h à 13h
 
 
 
delphine
COACH SOPHROLOGUE

COMMENT VAINCRE SA PEUR DU VIDE ?


J’ai peur du vide et pourtant je fais de l’escalade !

Une activité que j’ai démarrée il y a à peine 5 ans, à plus de 45 ans.

Pourquoi ? Certainement pour me tester et vaincre cette émotion si forte en moi. J’ai même intégré cette année, un groupe féminin de grimpe en extérieur, pour me challenger ! Car même si j’ai progressé, rien n’y fait, dès que je grimpe en extérieur, je me bloque et mes performances sont bien en deçà de mon niveau en salle.

Alors OUI, j'apprend à apprivoiser ma peur et à la dépasser. 

Et pourtant, je peux vous assurer qu'à chaque sortie, je vie de grands moments d'inconfort. Mais peu à peu, je prends de l'assurance et du plaisir.

C’est pour cette raison que je vous partage comment je réussis à vaincre ce sentiment de peur installé qui empêche et bloque ma progression !

 

Des gestes simples pour vaincre la peur du vide

La peur de la chute est un sentiment universel

Que ce soit en escalade ou dans des situations du quotidien, notre cerveau nous envoie des signaux de « danger » associé à la hauteur.

Quand on grimpe en tête (plutôt qu’en moulinette), on s’assure soi-même au fur et à mesure, jusqu'à la dégaine suivante.

Cette situation est pour moi paralysante et anxiogène !

Car je me retrouve au-dessus du dernier point d’ancrage à clipper pour m'assurer, avec cette peur du vide et la perte de tous mes moyens. Mon corps se fige, tremble ... je suis totalement bloquée.  

 

Une prise de conscience d'un danger

« La peur est une émotion qui accompagne la prise de conscience d’un danger, d’une menace »

Sans que le danger soit réel !

C’est une représentation de la situation et l’idée que l’on s’en fait qui devient une menace.   

En fait, c’est ce que je pense de cette situation qui va créer ma peur. Certes je suis en hauteur, en tête, loin de la dernière dégaine, mais cette situation est-elle vraiment risquée ? 

À priori non, pour plusieurs raisons :

  • J’ai confiance en mon assureur
  • J’ai confiance en mon matériel
  • J’ai vérifié mes nœuds avant de commencer la voie 

Alors qu’est-ce qui déclenche cette peur panique ?

 

Se faire confiance et croire en ses capacités

Ce qui déclenche cette peur, c'est mon manque de confiance en mes capacités de grimpeur !

Je doute de moi et un tas de choses me passent par la tête : j’anticipe de ne pas réussir le mouvement, de ne pas avoir la force de tenir la prise, de glisser, de me faire mal, de tomber jusqu'au sol … et j’ai surtout peur de la sensation d’avoir peur en chutant.

Je me rends compte à quel point c’est ridicule !

Mais c'est là, présent en moi, je suis envahie par cette perception.

Alors j’apprends à vivre avec ... j'accueille ce qui se passe en moi.

 

J'accepte ma peur

Première étape et pas des moindres, j’accepte d’avoir peur.

En comprenant que c’est mon instinct de survie qui me fait croire que je ne suis pas en sécurité, j’accueille ma peur et la gère de façon rationnelle, sans culpabiliser !

J’évite à tout prix de me dire et d'exprimer que je suis nulle d’avoir peur, que je suis incapable de grimper plus haut, que je ne vais pas y arriver. Ces pensées d’auto sabotage ne me feront pas progresser. Au contraire ! 

 

Je change mon discours intérieur

Je fais le vide, j'évacue ses pensées et retrouve un esprit positif. Cela me permet d'entendre et de recevoir les encouragements extérieurs. 

J'exprime d'une autre manière ma perception et mes sensations : Oui, j’ai peur, c’est normal, et en même temps, je sais que je suis capable de grimper, j'ai les ressources.

Je me calme, je respire et je me concentre sur mes gestes, les petits pas à réaliser pour poursuivre et sortir cette voie. Je peux chuter en toute sécurité car je suis bien assurée, j'ai confiance en moi !  

Je sors de ma zone de confort et renforce mon Mindset

Je m’entraîne à chuter en sécurité.

En apprenant à chuter, je comprends comment réagit mon corps, la corde, mon assureur … Je vie l’expérience pour mieux maîtriser ma peur en me laissant tomber. 

Plus je pratique et plus je connais mes réflexes pour me réceptionner. Je me visualise avec un corps détendu, je suis à l’aise dans mes mouvements. Je sais quoi faire et comment atterrir. Je crée une nouvelle habitude. La chute devient plus facile à vivre. Je suis ainsi prête !

J’accepte que la chute fasse partie intégrante du sport et qu’elle me permette de progresser, en toute sécurité. Mon cerveau l’intègre comme une situation non risquée.

 

Un dépassement de soi qui me rend tellement fière

Et c’est ainsi que suis allée au bout de mon challenge : j'ai escalader en grande voie 60 mètres ! 


 

Alors à toutes celles qui doutes de leurs capacités,
je vous invite à tester et VIVRE l'expérience !


Des gestes simples que j'intègre dans mes accompagnements

Pour vous aide à rester forte et motivée, dans les périodes de turbulences. 

Renforcer sa confiance en soi est essentiel. Pour cela :

  • osez expérimenter en groupe pour ne pas rester seule 
  • obligez-vous à affrontez vos peurs
  • réalisez des exercices de sophrologie, d'apaisement et de visualisation 
  • apprenez à mettre des limites et à valoriser vos choix 
  • planifiez des moments de pause, récupération, après l'effort
  • et célébrez tout ce que vous avez déjà accompli.

Le succès prend du temps et se nourrit de petites actions répétées jour après jour. Des gestes simples qui vous permettront, j’en suis sûre, d’atteindre tous vos projets avec succès. 

Vous avez les ressources pour atteindre tous vos objectifs. Il suffit de croire en vous et en la vie. Et si les doutes vous submergent, peut-être avez-vous besoin d’un soutien extérieur, comme celui que j’apporte à mes clientes dans le cadre du programme JUSTE pour soi.

Vous trouverez ci-après le lien pour accéder gratuitement à mon guide "Retour au calme".  


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Du 5 au 26 Février 2024

26 Jan 2024

Nouveauté : SEANCES COLLECTIVES

Ecrivez votre article ici...

POURQUOI ET QUI peut faire appel à un coach personnel ?

17 Jan 2024

Quand je parle de coach personnel, je précise :
un coach au cœur d’une problématique individuelle, en face à face, en 1 to 1. 
Faire appel à un professionne...

SE CREER une vie et un travail HORS NORMES !

18 Déc 2023

Dans notre monde régi par des normes sociales bien établies, l'idée de créer une vie et un travail hors normes peut sembler audacieuse, voire intimidante.
P...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion